Cette photo à été prise après de longues minutes de patience avec l’oeil collé au viseur

Lorsque l’on pratique la photographie de paysage et de nature, la notion de « style » revient couramment. De nombreux débutants (mais pas que) ambitionnent à avoir un style photographique qui leur est propre et qui leur permettra de se distinguer. Cependant, partir à la recherche de cette notion n’est pas forcément une mince affaire, en particulier lorsque l’on ne sait pas vraiment de quoi il s’agit. Pour vous aider, voici quelques informations à connaître au sujet du style photographique et des subtilités qui se cachent derrière. 

Un style photographique : qu’est-ce que c’est ?

Il est compliqué de définir précisément ce qu’est le style photographique car à la différence du « genre » photographique, celui-ci sera plus abstrait et subtil. Concrètement, il viendra déterminer cette touche si caractéristique que le photographe donne à ses clichés. Cela peut se retrouver, par exemple, dans le choix des lumières (choisir le bon moment de la journée pour ses photos de paysage), des couleurs (noir et blanc, dominante, dé-saturation), du cadrage (portrait, paysage, règles des tiers) du sujet (coucher de soleil, les fleurs, l’océan) et autres. On parlera couramment de style photographique pour définir tous les éléments qui viendront apporter une certaine « âme » et une cohérence à vos clichés. Ce qui est sur, c’est que le style n’est pas quelque chose qui se décide lorsque l’on débute la photo, mais plutôt quelque chose qui se définira avec le temps.

Sujet, technicité et créativité

Comme vous le savez, il existe plusieurs types d’univers photographique en photos de paysage et de nature. Dès lors, la recherche de votre style vous obligera à maîtriser une certaine technicité influencée par le choix de votre sujet à photographier. On peut retrouver par exemple : les forêts (pour jouer sur des ambiances sombre/claire), les eaux (créer la douceur grâce à une pose longue), les rochers (pour accentuer les textures particulières), les montagnes (sensations de grandeur), les couchers de soleil (jouer avec la lumière), les étoiles (pour rêver d’ailleurs), le paysage urbain (pour voir entre les lignes), l’animalier (pour dévoiler la vie sauvage), les fleurs (pour faire un beau bokeh), la macro-photographie (pour voir plus gros), les photos aériennes (en voilà une drone d’idée !). Avec un peu de pratique, vous remarquerez les domaines qui vous plaisent le plus et vous pourrez vous spécialiser dans ceux-là. À noter qu’il n’est pas toujours facile de ranger une photographie dans un seul genre puisque qu’elle peut s’appliquer à plusieurs.

Les lecteurs ont aussi lu :  Un grand merci + sondage photo

Définir ce qui nous plaît avant de partir à la recherche de son style 

Naturellement, lorsque vous partez à la recherche de votre style photographique, vous allez devoir prendre conscience de ce qui vous plaît vraiment. Pour reprendre les exemples ci-dessus, si vous n’avez pas d’attrait particulier pour le paysage urbain, il est peu probable que votre style soit caractérisé par la photo de bâtiments et d’architecture. Avant même de photographier, essayez de définir ce qui vous plaît dans la vie. Si vous avez toujours été attiré par le calme de l’eau, c’est peut-être là que se trouve votre véritable source d’inspiration. À l’inverse, si le monde des petites bêtes vous à toujours intrigué, la macro-photographie sera peut-être votre prochain domaine de prédilection. Commencez par photographier les choses qui vous plaisent et vous pourrez alors, peu à peu, finir par y apporter votre regard plus personnel, ce qui caractérisera votre style.

Pas de ciel incroyable pour ce coucher de soleil, mais le calme qui y régnait me plaisait

Style photographique : le rôle que joue le matériel 

Même si cela ne semble pas forcément évident, la notion du style photographique pourra également être influencé par le matériel que vous choisirez. Pour vous donner un exemple simple, on ne fait définitivement pas les mêmes photos avec un objectif grand angle qu’avec un téléobjectif. Notez bien que tout part de votre intention photographique. Concrètement, vos envies en termes de photos viendront définir le matériel dont vous aurez besoin. Dans l’idée, il va être très compliqué de faire de la photographie aérienne si vous n’êtes pas équipé d’un drone, de photographier un oiseau dans le ciel au grand angle, de faire de la pose longue sans filtres adaptés ou encore photographier la voie lactée sans trépied. Comme je viens de le dire, ce sera compliqué, mais pas impossible. A vous de faire les choses différemment en allant parfois à contre sens afin d’imposer votre patte créative.

La post-production : une notion incontournable du style photographique 

Mis à part si vous optez pour le format Jpeg (donc votre appareil photo va décider lui même des réglages à appliquer à vos images) il y aura certainement une étape de post-production dans votre processus de création. Ce point sera également important en ce qui concerne votre style photographique. Par exemple, c’est à ce moment précis ou je tente de retranscrire l’émotion, le ressenti, l’ambiance particulière qui m’a marquée lors de ma prise de vue. C’est pour cela que je recommande de shooter en RAW car grâce à ce format et à un logiciel de développement d’images tel que Lightroom, vous aurez l’occasion de vous exprimer artistiquement sur chacune de vos images. Un conseil, avant même de vous mettre derrière votre ordinateur, essayez de visualiser ce que vous souhaitez voir apparaître à l’écran. Voulez-vous renforcer les couleurs de votre paysage ? Atténuer certains éléments du décor ? A force d’entrainement, vous pouvez parvenir à vous approprier un style visuel propre.

Les lecteurs ont aussi lu :  Les univers de la photo de paysage : quoi photographier ?
Cette ambiance à été réfléchie à la prise de vue et accentuée au post-traitement sur Lightroom

Votre style photographique : des photos qui vous ressemblent 

S’inspirer des autres peut être un moyen de trouver l’inspiration en photographie. Mais ne pensez pas que la meilleure façon de faire de belles photos est de faire comme les autres. Dans l’idée, gardez à l’esprit que pour trouver votre style, vos clichés doivent refléter une petite partie de vous. Par exemple, les personnes d’ordinaire mélancoliques auront peut être tendance à prendre des photos qui témoignent de cet état d’esprit. À l’inverse, les personnes toujours joviales auront peut être plutôt tendance à donner vie à des clichés particulièrement colorés. Cette partie de vous doit transparaître dans vos prises de vue afin de créer des images uniques.   

J’aime les lumières isolées et faire dégager une ambiance qui se rapproche de l’onirique.
Le noir/gris est souvent présent dans mes prises de vues

Finalement, que faire lorsque l’on n’arrive pas à trouver son style photographique ? 

Ne vous mettez pas trop la pression car trouver son style photographique est une longue route que je parcours encore moi-même aujourd’hui. Le style résulte bien souvent d’une harmonie entre la technicité et la créativité. Au fur et à mesure, vous serez amené à trouver ce qui vous plait dans la photo de paysage et de nature pour donner une cohérence à votre démarche créative : c’est ce qui définira votre style dans le futur. Aussi, n’hésitez pas à regarder d’un peu plus près le travail d’autres photographes de paysages et de nature qui vous plaisent afin de vous en inspirer. Dans tous les cas, ne baissez pas les bras, à force de pratiquer, vous arriverez à vous épanouir pleinement dans la pratique de la photographie et à faire ressortir une part de vous dans chacun de vos clichés. Il est même possible que vous ayez déjà commencé à définir votre propre style sans même le savoir. D’ailleurs, est-ce qu’il incombe réellement au photographe lui-même de déterminer quel est son style ?

Et toi photographe en herbe ? Dis moi en commentaire ce que tu penses de toute cette histoire de style 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *