Il y a souvent quelques erreurs en photographie de paysage qui se reproduisent souvent lorsque l’on débute. La bonne nouvelle est que beaucoup de ces erreurs sont facilement corrigées avec un peu de savoir-faire 🙂

1) Vos photos sont floues :

Les photos floues, c’est le principal problème des photographes en herbe ! Souvent, la réponse simple à ce problème est qu’il n’y a pas assez de lumière qui parvient au capteur et que l’appareil a du mal à prendre une image nette car il compense par une vitesse trop lente.

Pour résoudre ce problème, vous pouvez :

  • Avec un trépied : utilisez une petite ouverture comme f:16, désactivez le stabilisateur de l’objectif et utilisez un retardateur
  • A main levée : utilisez une grande ou moyenne ouverture, augmentez vos ISOs jusqu’à avoir une image nette et surtout tenez vos coudes près du corps pour être bien stable au moment de déclencher

2) Vos photos sont trop claires ou trop sombres

Prendre une photo lorsque la lumière est trop forte, trop faible ou en contrejour risque de vous poser des problèmes si vous n’avez pas compris la notion de plage dynamique. En effet, votre appareil n’égalera jamais l’oeil humain, et de ce fait, il atteint très rapidement sa limite : sa plage dynamique.

Si votre photo représente une forte différence d’exposition entre les zones claires et les zones plus sombres de l’image, c’est que la dynamique de votre capteur a atteint sa limite pour exposer correctement.

Plusieurs solutions s’offres à vous pour compenser les faiblesses de la dynamique du capteur :

  • Utiliser un filtre ND ou un filtre Gradué pour limiter l’écart de luminosité
  • Shooter en RAW et pas en Jpeg pour récupérer beaucoup d’informations au Post-traitement
  • Faire un Bracketing d’exposition ( prendre plusieurs photos avec des expositions différentes ) et les assembler au Post-traitement
  • Faire les 3 précédents exemples en même temps 😉
Sur cette photo, le premier plan est un peu trop sombre…

3) Votre sujet est trop loin et l’image trop chargée

Dans chaque photo que nous prenons, nous voulons quelque chose d’engageant dans le cadre. Si votre sujet est trop éloigné, cela n’aura pas beaucoup d’impact.

Les lecteurs ont aussi lu :  Comprendre les ISO en photographie

Vous pouvez vous rapprocher en utilisant un téléobjectif ou recadrer (avec douceur 🙂 ) l’image plus tard avec votre logiciel de traitement d’images. N’oubliez pas de prendre la photo avec la résolution d’image la plus élevée possible car le recadrage numérique réduit la qualité d’image.

Aussi, un sujet trop éloigné signifie souvent d’avoir une image trop chargée en informations inutiles. Zoomer a l’avantage d’épurer votre composition et de remettre toute l’attention sur votre sujet.

4) Vous déclenchez trop vite !

La photographie de paysage est une histoire de patience, une bien belle histoire même. Prenez le temps de faire le tour de votre sujet afin de trouver la lumière qui lui rendra le mieux hommage. Vous devez absolument garder à l’esprit que l’objectif est de trouver le potentiel photographique de votre sujet. Privilégiez la qualité à la quantité et votre travail photographique s’améliorera considérablement.

5) Attendre la bonne lumière

Une photo prise tôt le matin, en plein midi ou au coucher de soleil donnera une ambiance et une émotion totalement différente. Souvent les photographes débutants n’essayent pas de varier les moments de prises de vue. Faites vous même vos tests afin de trouver le bon éclairage qui sublimera votre sujet à photographier.

l’aube et le crépuscule entrainent de superbes ambiances lumineuses

6) Votre photo penche ! (et nous aussi en voulant la regarder)

Celui là, il est fatal à tous les photographes débutants : l’horizon qui penche. Sachez une chose essentielle : notre oeil est habitué à voir les horizons bien droits et un horizon qui penche est assez désagréable à regarder (et ça fait mal au cou).

Vous pouvez facilement utiliser le quadrillage de votre appareil photo pour vous aider à mettre l’horizon bien droit. Si vous avez eu des difficultés à le faire à la prise de vue, utilisez simplement l’outil de redressement de votre logiciel de post-traitement préféré. Ce petit détail améliorera grandement vos photos de paysage.


Voilà les photographes en herbe, j’aimerai savoir quels sont les autres problèmes que vous rencontrez pour vos photos de paysage ? Dites-le moi en commentaire 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *